Prologue

Écrit par Kinoko Nasu ; illustré par Takashi Takeuchi ; traduction française par Furanken ; relecture par Evance ; clean des illustrations par Maëwen Œ-


Cette histoire contient des spoilers sur la route d’Arcueid.


1/RED MOON

 

1/ Avant cela.

 

C’était il y a très longtemps.

À une époque où la planète demeurait relativement calme, tandis que des flammes commençaient à s’allumer.

 

De nombreuses choses étaient présentes sur cette planète, et cette dernière parvenait à s’entendre avec ses enfants.

 

Des choses les plus petites aux plus grandes,

Des plus douces et inoffensives aux plus féroces et violentes,

De celles se tapissant dans les profondeurs des océans à celles longeant la limite des cieux.

 

La planète n’adressait jamais la parole à ses innombrables enfants, mais elle les chérissait .

 

Cependant, avant qu’elle ne le remarque, un étrange enfant vit le jour.

La planète ne put expliquer ce qui le distinguait de tous ceux qu’elle avait précédemment élevés.

Elle savait seulement que cette créature était différente,

Et pour la première fois, elle songea à son avenir.

 

Entendant ses craintes, le Roi de la Lune descendit.

 

« Puisque tu es incapable de te mouvoir et sans défense, j’assurerai ta protection. »

 

Avec ses yeux pourpres, si effrayants mais si doux, le Roi de la Lune fit cette promesse à la planète qui l’avait appelé.

Elle l’accepta avec joie comme l’un de ses enfants.

C’est ainsi que les êtres de la Lune, qui n’étaient pas réellement ses enfants, virent le jour.

 

La planète fit du Roi de la Lune son protecteur, et elle tenta de créer un être supérieur à son image.

Cependant, malgré ses tentatives, aucun nouveau souverain ne vit le jour.

En effet, les êtres de la Lune, supposés être des répliques du Roi de la Lune, souffraient de nombreuses failles.

 

La planète aimait ses enfants.

Il était donc naturel que les êtres de la Lune, ses intermédiaires, les aiment aussi.

 

La planète se demandait pourtant si les êtres de la Lune avaient raison,

S’il était normal qu’ils dévorent ses enfants car ils les aimaient.

 

La planète ne trouvait pas de réponse.

Le Roi de la Lune la protégeait, mais non parce qu’il avait pitié d’elle.

 

Il désirait simplement un nouveau monde pour remplacer le sien, lui qui avait tout perdu.


2/CASTLE IN THE AIR

 

2/ Avant cela (Ⅰ)

 

True Ancestor. C’est ainsi que les êtres de la Lune, servant de représentants à la planète, étaient appelés.

Étant des Esprits incarnés, ils possédaient cependant une imperfection qui réduisit progressivement leur nombre.

La soif de sang. Le désir que les True Ancestors avaient pour le sang des humains qu’ils étaient censés diriger et punir les condamnait depuis le début.

Puisque la planète n’avait pas de ressources à allouer à des agents défaillants, il était naturel que leur nombre diminue.

Malgré cela, les True Ancestors persistaient du mieux qu’ils pouvaient.

Après la disparition du Roi de la Lune, ils luttèrent sans relâche pour combattre les démons qui salissaient la planète.

Cependant…

 

Le sang humain est un poison mortel.

Même un Esprit, après y avoir goûté, succombe et se transforme en démon.

 

Il ne reste plus personne dans le château.

 

Les entraves sont fragiles, mais lourdes.

Personne ne connaît son péché, et personne ne la punit.

 

La Princesse ferme les yeux et assiste au même rêve.

Elle n’aime pas devoir visionner la même chose continuellement.

Aujourd’hui encore, son rêve est marqué par un pourpre profond.

 

Elle ne regarde pas ce spectacle car elle l’apprécie.

Après tout, personne ne lui avait dit ce que signifiait le mot « apprécier ».


3/KALEIDOSCOPE

 

3/ Longtemps avant cela.

 

« Demain, tu dormiras jusqu’au jour où tu seras adulte. »

 

Les True Ancestors ne faisaient pas de choses inutiles.

La Princesse, née avec un corps parfait, devait dormir jusqu’au jour où elle serait assez mature pour exploiter au mieux ses compétences.

 

La Princesse, ignorant tout du monde, apprit tout sur ce dernier,

et se réveilla lorsqu’il ne lui restait plus rien à découvrir.

 

Un magicien était aussi présent à la cérémonie de passage à l’âge adulte de la Princesse.

Depuis des siècles, des magiciens avaient été appelés pour les naissances des princes et princesses.

Lorsque le Magicien vit la Princesse, il rit et dit que c’était pour cette raison que la vie était si intéressante.

Le Magicien, qui avait triomphé du Roi de la Lune, avait beaucoup d’affection pour sa fille, la Princesse.

La Princesse était aussi intriguée par le Magicien, qui était  la première personne qu’elle voyait rire.

 

« Pourquoi ris-tu, Zel ? Aucune personne vivant dans le château ne sourit. »

 

Le vieux Magicien lui répondit que les gens riaient car ils appréciaient leur vie.

La Princesse ne comprenait pas ce que signifiait “apprécier”, elle ne comprenait pas non plus ce que signifiait “être en vie”.

 

« Que signifie “s’amuser” ? Pourrais-je le découvrir un jour ? »

 

« C’est du cinquante-cinquante. Cela dit, puisque tu vivras longtemps, tu devrais finir par trouver une opportunité.

Cependant, c’est le genre de choses que l’on découvre par chance.

C’est comme quand tu marches au bord d’une route et que tu trébuches sur une pierre avant de la remarquer.

Une fois que tu la comprends, elle perd son importance. »

 

La Princesse hocha la tête.

Elle ne comprenait pas ce qu’il lui avait dit.

 

Tout simplement car, en premier lieu…

Elle ne pouvait savoir ce qui était futile, et elle ne pourrait donc jamais trébucher sur une pierre.

 

Malgré cela, les mots du Magicien lui semblèrent très importants.

 

Même si elle finirait par les oublier le lendemain.

Comme dans un rêve, la Princesse les répétait encore et encore.

 

Le Magicien lui dit,

« Tu le réaliseras un jour. La vie est amusante simplement parce qu’elle est vécue. »


4/Idol

 

4/ Juste avant cela.

 

La Princesse Blanche des True Ancestors.

Lorsqu’elle se réveilla de son long sommeil, elle reçut ce nom avec beaucoup de haine et de crainte.

 

Elle était la plus apte à remplir sa mission,

Avec sa puissance, elle chassa, captura, et réduisit à néant de nombreux démons.

Dotée d’un esprit vide qui ignorait tout,

qui ignorait même les origines des démons qu’elle chassait,

elle extermina de nombreux vampires,

tout cela pour remplir la mission que lui avaient confiée les autres True Ancestors, plus faibles et moins nombreux.

 

L’intérieur de ce château constituait tout son univers.

Après l’avoir quitté pour éliminer les démons, elle revenait en sein et s’endormait immédiatement, oubliant tout ce qu’elle avait vécu.

La Princesse demeurait pure et blanche, tout en étant manipulée à cause de sa naïveté.

Les émotions et les souvenirs étaient pour elle des choses futiles dont elle n’avait pas besoin.

L’envie de se reproduire et les autres désirs ne pouvaient cependant être contenus éternellement en buvant du sang.

La Princesse était l’être suprême.

Si cette fatalité venait à se réaliser, cela signifierait le retour du Roi de la Lune.

 

Les True Ancestors utilisèrent la Princesse tant qu’elle était encore pure.

Elle n’était qu’un outil utilisé pour éliminer les True Ancestors déchus. Elle ne possédait pas de fonctions futiles.

Réinitialisée. Réinitialisée.

À chaque fois qu’elle s’apprêtait à recevoir quelque chose…

Réinitialisée. Réinitialisée.

 

Cependant, une personne tomba amoureuse de la Princesse.

Le sang humain est un poison mortel.

Ce sang rouge qui entacha sa robe blanche…


5/CRIMSON AIR


6/CASTLE IN THE AIR, SILVERNIGHT CRADLE

 

6/ Avant cela (Ⅱ)

 

Elle restera seule pour l’éternité.

Seule dans ce château vide et froid, plongée dans un long, long rêve.

 

N’ayant rien à protéger,

N’ayant rien à défendre.

Aujourd’hui et demain sont la même chose aux yeux de la Princesse.

C’est pourquoi, même si tous les habitants du château sont morts, elle demeure ainsi.

Se réveiller, réduire l’ennemi à néant, puis continuer de dormir.

Tout ce qu’il reste dans son cœur est le regret.

La Princesse gardait un cœur pur et blanc, 

Mais ses mains et ses pieds teintés de pourpre étaient liés, liés, liés, liés…

 

Les chaînes l’entravant sont la preuve de son péché.

Le blâme est fragile, c’est pourquoi un millier de liens la restreignent.

 

Mais cela lui allait, elle ne ressentait aucune douleur.

La Princesse ne changeait pas.

En ignorant ce que signifiait « s’amuser », elle ignorait ce que signifiait « désespérer ».

Elle ne connaissait pas le sens des mots « vie » et « mort ».

 

Il y a longtemps, quelqu’un lui avait parlé.

Il lui avait dit que si elle vivait assez longtemps, alors viendrait le jour où elle comprendrait.

Plusieurs siècles s’étaient écoulés depuis.

 

Le Magicien était un menteur,

Une chose pareille n’arriverait jamais.

La Princesse finit aussi par oublier ces mots.

 

La Princesse, dépourvue d’âme, rêva encore aujourd’hui.

Malheureusement, personne ne pouvait changer sa situation.

Elle qui ignorait comment tomber, à cause d’une petite erreur,

Se condamna elle-même à chuter pour l’éternité.

 

C’est pourquoi elle peut seulement attendre un miracle.

Dans un monde n’ayant aucun lien avec elle,

Dans un pays sans aucun lien avec elle,

Un jour…

 

Cette unique rencontre, cruelle et délicate, aura lieu.


7/BLUE BLUE GRASSMOON

 

7/ Après cela.

 

Tu es à présent de nouveau éveillé.

 

« Hé, gamin. Tu ne devrais pas rester allongé ici. »

 

Dans un pays lointain,

Sous un ciel d’un bleu aussi profond que l’océan, et dans un pré s’étendant vers l’infini,

Il fit la rencontre d’une magicienne.

Ce hasard était tel une chute causée par une pierre,

Mais il ne sut jamais qui était la pierre et qui était tombé.

 

« Je m’appelle Aoko Aozaki. Et toi ? »

 

Le temps, qui s’était figé, reprit sa course.

Le cœur, qui était blanc comme l’ivoire, reprit ses couleurs.

Les yeux, qui étaient fermés, s’ouvrirent et acceptèrent tout ce qu’ils virent.

 

La Magicienne était partie, ne laissant derrière elle que des souvenirs.

La route se poursuit indéfiniment.

Il rêve du jour où il reviendra dans ce pré, et où il pourra de nouveau la rencontrer.

 

Ceci est l’histoire d’un pays lointain.

Une histoire sans lien avec elle.

Ces deux personnes ne pouvaient tomber.

Mais à cause de cela, leur rencontre fut un miracle éblouissant.

 

À présent,

L’histoire du garçon vient de commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.