Guide TYPE-MOON

De nombreuses œuvres sont estampillées TYPE-MOON, et il est parfois difficile de s’y retrouver. Fondée officiellement en 2000 par Nasu Kinoko et Takeuchi Takashi, ce qui n’était à l’origine qu’un simple cercle dōjin pèse aujourd’hui des milliards de yens et se décline en jeux vidéo, séries d’animation, romans et mangas. Plonger dans cet univers riche mais complexe peut alors s’avérer difficile. Mais ne craignez plus : notre guide complet et en français va vous aider à faire vos premiers pas dans chacune des franchises de l’entreprise japonaise. Nous inclurons un certain nombre de conseils et de commentaires liés à la découverte des œuvres afin de vous assurer une expérience la plus agréable et intéressante possible. Ils seront colorés en vert.

Avertissement

Par soucis de morale, aucun des liens donnés ne redirigera vers des services illégaux du type scans, streaming ou téléchargement si le produit est disponible légalement en France. Il conviendra aux lecteurs·rices désireux·ses d’utiliser ce genre de méthodes de trouver eux ou elles-mêmes les œuvres dont il est question sur Internet. Nous vous encourageons également à acheter autant que possible la culture que vous consommez. Nous ne proposerons aucune aide quant à l’installation des versions piratées des jeux. Nous vous rappelons enfin que certaines œuvres de TYPE-MOON contiennent du contenu pornographique et sont donc interdites aux moins de 18 ans en France.


Si vous voulez allez plus vite…

Si votre but est d’obtenir les réponses courtes et précises aux questions que vous vous posez et que vous ne souhaitez pas lire une présentation détaillée de chaque œuvre, dirigez-vous vers la Foire aux Questions TYPE-MOON qui tentera de répondre aux questions les plus fréquemment rencontrées.

À propos du Nasuverse et de la canonicité

Le terme « Nasuverse » est un mot-valise composé du nom de l’auteur principal de TYPE-MOON, Nasu Kinoko, et du terme anglais universe. Il désigne l’univers dans lequel se déroulent la grande majorité des œuvres publiées par TYPE-MOON (comme Fate/stay night ou Tsukihime), qu’elles soient écrites directement par Nasu Kinoko ou par des auteurs tiers. Le Nasuverse est régi par un ensemble de concepts qui se retrouvent dans toutes les œuvres inscrites dans cet univers.

Seulement, il est parfois impossible pour deux œuvres du même univers de cohabiter sur la même ligne temporelle. Par exemple, les routes Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel ne peuvent pas être dans la même ligne puisqu’elles racontent chacune une version de la Cinquième Guerre Sainte du Graal de Fuyuki. Pour prendre des exemples plus larges, les œuvres Fate et Tsukihime ne peuvent pas cohabiter sur la même ligne temporelle pour des raisons qu’il serait trop long de vous expliquer. Cela signifie donc que si les événements de Tsukihime se passent, les événements de Fate ne pourront pas avoir lieu dans la continuité de Tsukihime.

Intervient alors le concept d’univers et ligne temporelles parallèles : tous les événements racontés au sein du Nasuverse se sont passés d’une façon ou d’une autre, mais dans des lignes temporelles différentes. Ainsi, on met fin à l’éternel débat du canonique, terme qui désigne la validité d’un événement au sein d’un univers. Pour résumer : toutes les œuvres inscrites dans le Nasuverse sont canoniques avec cet univers, et toutes les routes possibles le sont également. Tout n’est qu’une question d’univers parallèles. Ne vous triturez pas la tête avec cela.

Avant de commencer… par où commencer ?

Il est aisé de vous indiquer quoi faire et dans quel ordre au sein des franchises… mais par quelle franchise commencer ? Eh bien… par celle qui vous tente le plus. Oui, la réponse est aussi simple que cela : faites comme vous le sentez. Seul l’ordre à l’intérieur mérite d’être explicité, mais c’est à vous de choisir le reste. Néanmoins, nous ne pouvons que vous conseiller de suivre l’ordre chronologique afin de voir par vous-mêmes l’évolution dans le style des deux têtes du groupe, Nasu Kinoko et Takeuchi Takashi, et c’est dans cet ordre que nous classerons les franchises présentées.

Kara no Kyoukai

Kara no Kyoukai (空の境界) ou The Garden of Sinners est l’une des toutes premières œuvres de Nasu Kinoko et Takeuchi Takashi. Les cinq premiers chapitres du roman ont été publiés en octobre 1998 sur Takebouki (竹箒), le site web sur lequel les deux compères publiaient leur travail, et les deux chapitres suivants ont été publiés dans un recueil papier pour le Comiket 56 en 1999. Mais c’est seulement en 2001 que le roman gagne en popularité après qu’un extrait ait été intégré à Tsukihime PLUS-DISC. Il est officiellement publié en 2004 par Kodansha et connaîtra un immense succès en vendant plus de 500 000 copies.

Synopsis

On suit les péripéties de l’agence Garan no Dou (伽藍の堂, l’Abîme du Temple), fondée par Touko Aozaki, une mage marionnettiste à l’allure décontractée. Shiki Ryougi, une jeune femme taciturne portant une veste en cuir rouge par dessus son kimono, doit intervenir dans un vieux bâtiment sujet à de nombreuses rumeurs. En effet, le bâtiment serait hanté et pousserait des âmes faible à se jeter du toit… Si un humain normal n’aurait aucune chance face à ces forces mystiques, les yeux de Shiki vont lui permettre d’infliger le concept de mort à n’importe quelle entité, qu’elle soit vivante ou non.

Les romans

Les romans Kara no Kyoukai sont divisés en sept chapitres principaux, un épilogue et un huitième épisode se déroulant quelques années plus tard. Kodansha a divisé les chapitres en quatre volumes :

  • Volume 1 (chapitre 1 à 3)
  • Volume 2 (chapitre 4 et 5)
  • Volume 3 (chapitre 6 et 7 + épilogue)
  • Volume 4 (chapitre 8)

Les trois premiers volumes ont été traduits en anglais par l’équipe de Empty Boundaries, et c’est la traduction que nous vous recommandons. À ce jour, aucune traduction française des romans n’existe ou n’est prévue.

Pour les personnes ne pouvant pas ou ne souhaitant pas lire les romans, les films du studio ufotable sont une excellente alternative.

Les films

En 2007, l’adaptation animée des romans est confiée au studio ufotable, bien moins connu à l’époque qu’aujourd’hui. En décembre 2007, le premier film est projeté au cinéma, et le succès est immédiat. Les six premiers chapitres sont adaptés, puis Gate of seventh heaven, un résumé rythmé par la bande-son de Kajiura Yuki, sort en mars 2009 avant de lancer la production du septième chapitre et de l’épilogue. Le huitième chapitre, lui, ne sortira qu’en 2013.

Les films Kara no Kyoukai sont réputés pour être d’excellentes adaptations des romans de Nasu Kinoko. La réalisation et la technique y sont très réussies, le jeu des comédiens de doublage est d’une grande qualité et la bande-son composée par Kajiura Yuki et interprétée par Kalafina ravira vos oreilles. Si vous n’avez pas le temps ou les capacités nécessaires pour lire des romans en anglais, tournez-vous sans hésiter vers ces films.

Les sept films principaux ont été édités dans un coffret « Intégrale » par Kazé Animation, uniquement en DVD, sous le nom de The Garden of Sinners. Seulement, l’édition étant d’une bien piètre qualité, nous ne pouvons pas réellement vous la recommander, malgré le fait qu’elle reste la seule façon légale de visionner cette saga en France. Il existe également une édition Blu-Ray, mais celle-ci étaient limitée à 1000 exemplaires et est aujourd’hui introuvable à prix décent. Il vous reviendra donc de trouver par vous-mêmes la version qui vous conviendra le mieux.

Les films suivent le schéma narratif discontinu des romans, c’est à dire que l’ordre des films ne correspond pas à celui des événements dans un ordre chronologique. Seulement, l’œuvre a été pensée de telle façon à ce que le lecteur/spectateur s’y retrouve parfaitement. Vous pouvez donc regarder les films dans l’ordre normal de diffusion.


Tsukihime

Tsukihime (月姫) est un eroge (erotic game) publié en décembre 2000 par TYPE-MOON. Il est le premier jeu vidéo de type visual novel publié par l’entreprise et leur première franchise à s’étendre sur plusieurs œuvres.

Synopsis

Shiki Tohno, le fils d’un notable de la ville de Misaki, souffre de très graves blessures à la suite d’un accident lorsqu’il était enfant. Depuis ce jour, il est capable de voir les « lignes de mort » des objets et des êtres vivants. En passant sur ses lignes avec un objet tranchant, il est capable de tuer et détruire n’importe quoi. Heureusement, une mystérieuse mage aux longs cheveux rouges lui donne une paire de lunettes qui permettent de cacher ces lignes et ainsi assurent au jeune garçon une vie normale.

On le retrouve quelques années plus tard lorsqu’il quitte son foyer adoptif pour retourner auprès de la famille Tohno dont le patriarche, qui avait chassé le garçon de la maison après l’accident, vient de décéder. Réclamé par sa soeur, Akiha Tohno, il doit désormais s’habituer à la présence de cette dernière et de leurs deux servantes, Hisui et Kohaku. Il continue néanmoins de vivre des jours paisibles au lycée entouré de ses amis, Arihiko Inui, Satsuki Yumizuka et Ciel. Seulement, la ville semble agitée par une mystérieuse affaire de meurtres en série, et l’on dit avoir croisé plusieurs fois une étrange femme blonde parcourir les rues… En enquêtant, Shiki découvrira un passé bien plus sombre qu’il ne le pensait.


Tsukihime – Blue Blue Glass Moon, Under The Crimson Air.

Les visual novels

Tsukihime – Blue Blue Glass Moon, Under The Crimson Air.

Le visual novel Tsukihime a été publié en décembre 2000, lorsque TYPE-MOON n’était encore qu’un cercle dōjin (se réfère au caractère « amateur » de la publication). Il contient un total de 5 routes, chacune dédiée à un personnage féminin qui tombera amoureux de Shiki et avec lequel vous finirez par coucher (il ne faut pas oublier, encore une fois, que Tsukihime est un eroge, un visual novel pornographique, bien que le sexe ne soit pas le cœur même de l’œuvre). L’histoire est divisée en deux parties distinctes : le Near Side of the Moon, qui contient les routes d’Arcueid et Ciel, et le Far Side of the Moon, qui contient les routes d’Akiha, Hisui et Kohaku. C’est dans l’ordre énoncé que les routes sont à faire.

Le visual novel a été traduit en anglais par l’équipe de mirror moon en novembre 2006, et c’est la traduction que nous vous recommandons. Elle retranscrit très correctement le style alambiqué et particulier de l’auteur, et au vu des thèmes abordés dans l’œuvre, il est bon de lire cela comme Nasu Kinoko a voulu l’écrire. À ce jour, aucune traduction française du visual novel n’existe ou n’est prévue. Il est difficile de se procurer le disque original en importation japonaise, et c’est pourquoi nous vous proposons un lien pour le télécharger entièrement.

Attention : Tsukihime est un visual novel contenant des scènes pornographiques pouvant choquer les personnes les plus sensibles. La vigilance du lecteur est donc de mise.

Pour les personnes ne pouvant pas ou ne souhaitant pas lire le visual novel, le manga est une excellente alternative.

PLUS-DISC & Kagetsu Tohya

PLUS-DISC est la première extension au visual novel original et a été publiée en janvier 2001. Elle contient quelques courts scénarios supplémentaires et des bonus du type fonds d’écran et concept arts. Kagetsu Tohya (歌月十夜) est la seconde extension de Tsukihime et est bien plus conséquente en terme de contenu : un scénario principal axé sur la répétition d’une unique journée, auxquels s’ajouteront plusieurs petits scénarios humoristiques. Elles sont toutes les deux dispensables, mais elles plairont aux joueurs souhaitant en savoir plus sur cette franchise ou appréciant tout simplement la compagnie des personnages.

Talk & Prelude

Talk est une nouvelle écrite par Nasu Kinoko et publiée en 2004 dans Plus Period, un livre à propos de Tsukihime. Elle se situe après l’épilogue de Tsukihime. Shiki se rend en Allemagne à la recherche d’un fruit capable de réduire la soif de sang d’Arcueid. Une traduction anglaise a été réalisée par Crimson.

Prelude est un recueil de nouvelles écrit par Nasu Kinoko et publié dans Character Material en 2006. Il est supposé être le prologue d’un hypothétique Tsukihime 2. De nombreux personnages de l’univers de Tsukihime y sont introduits. Un traduction anglaise a été réalisée par Evospace.

L'adaptation animée

Shingetsutan Tsukihime est une série d’animation de 12 épisodes produite par le studio J.C.Staff et réalisée par Katsushi Sakurabi (Flying Witch, Toradora!). Elle est licenciée en France par KAZÉ. La série a été diffusée durant l’automne 2003.

Elle adapte la route d’Arcueid en modifiant le scénario pour y inclure des éléments des autres routes afin de ne pas laisser le spectateur sans réponse face à certains mystères auquel il fait face. Seulement, la communauté s’accorde à dire que cette adaptation n’est pas bonne : la façon dont le scénario est modifié semble douteuse malgré les bonnes intentions de l’équipe, et l’essence du visual novel n’est visiblement pas saisie. Il est donc fortement déconseillé de faire de la série d’animation Tsukihime sa première entrée dans la franchise. On lui préférera bien évidemment le visual novel ou le manga pour les non-anglophones.

Le manga

Le manga Tsukihime est écrit et dessiné par Shonen Sasaki. Il a été publié de décembre 2003 à septembre 2010 et compte un total de 73 chapitres répartis en 10 volumes. Il est édité en France par Ki-oon.

À l’instar de la série d’animation, le manga Tsukihime adapte principalement la route d’Arcueid en modifiant le scénario pour inclure les éléments des autres routes. Seulement, on sent très rapidement que Shonen Sasaki maîtrise parfaitement l’œuvre qu’il adapte : les personnages conservent leurs caractéristiques, le scénario est bien rythmé et les scènes inédites s’intègrent fluidement dans celui-ci. Le manga a même été recommandé par TYPE-MOON pour sa réussite dans l’exercice de lier les différents scénarios ensemble. Ainsi, il devient une excellente alternative pour les non-anglophones ou les gens ne souhaitant tout simplement pas lire un visual novel pendant près de 50 heures. Même si le manga ne donne pas les clés du Far Side of the Moon, il réussit à adapter le Near Side of the Moon avec brio, permettant ainsi à un plus grand public de se plonger dans l’univers si particulier de Tsukihime. Le manga n’étant plus commercialisé, il vous faudra certainement passer par une boutique d’occasion pour trouver les tomes. Renseignez-vous auprès de votre libraire spécialisé.


Melty Blood

Melty Blood

Melty Blood est un jeu de combat en 2D développé par TYPE-MOON et le studio French Bread (qui n’est pas français, au passage). Il s’agit d’un spin-off de Tsukihime dans lequel Sion Eltnam Atlasia, une grande alchimiste de l’institut Atlas, cherche à entrer en contact avec Arcueid Brunestud pour développer un remède contre le vampirisme. Pour cela, elle intercepte Shiki Tohno, qui décide finalement de l’aider dans sa quête.

Melty Blood est un croisement entre un visual novel et un jeu de combat : vous lisez l’histoire et prenez différents embranchements selon l’issue des combats que vous menez. Il existe un total de 8 routes plus ou moins sérieuses. La difficulté du jeu étant réglable, son scénario est accessible à tout le monde. Les concepts et personnages introduits dans Melty Blood faisant partie intégrante de la franchise Tsukihime, nous vous recommandons de faire le mode histoire du jeu après avoir lu Tsukihime (visual novel ou manga).

Le jeu a été traduit par Revolve Translations. Vous pouvez télécharger le jeu original et son patch de traduction via le lien donné ci-dessous.

Le jeu a également été adapté en manga par Takeru Kirishima en 2006. Il a été publié en France chez Pika et compte 9 tomes. Seulement, il souffre du même problème que le manga Tsukihime : puisqu’il commence à dater et qu’il n’est pas très populaire, il est difficilement trouvable aujourd’hui. Il vous faudra certainement passer par une boutique d’occasion pour trouver les tomes. Renseignez-vous auprès de votre libraire spécialisé.

Re-ACT

Melty Blood Re-ACT est la première extension de Melty Blood. Elle ajoute un mode Arcade scénarisé se situant après le scénario principal ainsi que deux nouveaux personnages jouables. Elle procède également à quelques rééquilibrages afin de rendre le jeu meilleur.

Si Melty Blood vous intéresse, nous vous conseillons d’installer le jeu original PUIS son extension afin de profiter du mode Arcade et du rééquilibrage en plus du mode Histoire.

Act Cadenza

Melty Blood Act Cadenza est le portage arcade de Melty Blood. Il a ensuite été porté sur PlayStation 2. Il s’agit de la version « finale » de Melty Blood : le scénario a été réorganisé, de nouvelles mécaniques de gameplay ont été introduites et plusieurs personnages sont désormais jouables.

Un patch anglais pour la version PS2 du jeu a été développé par mirror moon. L’ISO du jeu est requis et n’est pas fourni par le site web des traducteurs. Cette version étant plus compliquée à mettre en place (elle nécessite un émulateur PS2 + un ISO + un patch manuel de l’ISO), nous vous recommandons de jouer à Re-ACT si ces manipulations ne vous sont pas familières.

Actress Again

Melty Blood Actress Again est la première véritable suite à Melty Blood. Le jeu est sorti sur PS2 et propose un tout nouveau scénario, situé un an après le événements du jeu original, ainsi qu’un gameplay remis au goût du jour et de nouveaux personnages. Il a ensuite été porté sur arcade, adoptant le nom Actress Again Current Code, puis il est finalement sorti sur PC début 2012. Le jeu a été officiellement localisé en Occident et est sorti sur la plateforme Steam en 2016.

En plus d’être un excellent jeu reconnu par le milieu du fighting game, Melty Blood Actress Again Current Code propose un nouveau scénario qui ravira les fans du premier jeu. Nous ne pouvons donc que vous le recommander, que vous soyez intéressés par le gameplay ou le scénario (ou les deux).


Fate/series

Fate/stay night (フェイト/ステイナイト) est un eroge (erotic game) publié en janvier 2004 par TYPE-MOON, puis réédité en version tout public sous le nom Fate/stay night Réalta Nua en avril 2007. Le concept de l’œuvre a donné lieu à la création d’une franchise toujours en activité aujourd’hui, communément nommée Fate/series. Elle comporte de nombreux spin-offs que nous allons présenter en détail dans cette partie du guide. Notez d’ores et déjà que l’œuvre d’entrée par excellence dans la franchise reste et restera Fate/stay night. Une fois cette œuvre lue ou visionnée, vous serez à même de découvrir n’importe quel spin-off de la franchise.

Synopsis

L’histoire débute en 2004, dans la ville de Fuyuki, au Japon, où la Cinquième Guerre Sainte du Graal est sur le point de commencer. 7 Masters vont tenter de s’emparer du Saint Graal, une relique légendaire capable d’exaucer les vœux. À l’aide de leur thaumaturgie et de leurs Servants, des Esprits Héroïques surpuissants invoqués pour leur venir en aide, ils combattront jour et nuit pour être le dernier survivant et remporter l’objet de leurs convoitises… Shirou Emiya, un jeune lycéen, va se retrouver embarqué dans cette guerre malgré lui en invoquant Saber, une jeune femme à la chevelure d’or, qui se trouve également être son Servant.


Fate/stay night

Les visual novels

Fate/stay night

Fate/stay night (フェイト/ステイナイト) est un eroge (erotic game) publié en janvier 2004 par TYPE-MOON. Il a ensuite été réédité en version tout public sur PlayStation 2 en avril 2007 sous le nom Fate/stay night Réalta Nua. Cette version a ensuite été portée sur PlayStation Vita en novembre 2012, puis sur iOS et Android en 2015. Le jeu n’a malheureusement jamais quitté les frontières japonaises.

Le visual novel original est divisé en trois embranchements scénaristiques : FATE, Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel. Il est important de noter que ces trois embranchements (appelés « routes ») racontent chacun une version différente de la Cinquième Guerre Sainte du Graal, et qu’ils ne se suivent donc pas chronologiquement parlant : les événements qui se déroulent dans le jeu seront différents selon les choix du joueur et mèneront sur l’un de ces trois embranchements. Seulement, il est également important de garder en tête que les trois routes ont été scénarisées pour être lues dans l’ordre évoqué au début du paragraphe.

En effet, le scénario de Fate/stay night s’arque principalement autour de son personnage principal, Shirou Emiya. Quasiment étranger au monde des mages, le garçon est confronté à une guerre qui le dépasse totalement et dans lequel l’idéal de justice transmis par son défunt père sera mis à mal. Les trois routes proposent ainsi une version de Shirou à chaque fois un peu plus mature, et cela aura bien évidemment un impact conséquent sur le scénario.

Bien évidemment, nous ne pouvons que vous conseiller de lire le visual novel. Seulement, nous avons conscience que lire pendant près de 90 heures en anglais n’est pas une chose accessible à tous, et c’est pourquoi nous vous présentons également les adaptations animées afin de permettre au plus grand nombre de personnes de découvrir cette franchise.

Le visual novel a été traduit en anglais par l’équipe de mirror moon, et c’est la traduction que nous vous recommandons. À ce jour, aucune traduction française du visual novel n’existe ou n’est prévue.

Attention : Fate/stay night est un visual novel contenant des scènes pornographiques pouvant choquer les personnes les plus sensibles. La vigilance du lecteur est donc de mise. Ces scènes peuvent être désactivées dans le portage Realta Nua et remplacées par des scènes tout-public.

Fate/hollow ataraxia

Fate/hollow ataraxia (フェイト/ホロウアタラクシア) est un eroge publié en octobre 2005 par TYPE-MOON. Il a ensuite été réédité en version tout public sur PlayStation Vita en novembre 2014. Le jeu n’a malheureusement jamais quitté les frontières japonaises. Il s’agit d’une suite à Fate/stay night, se déroulant après une version alternative de la Cinquième Guerre Sainte du Graal de Fuyuki. Le jeu présente une histoire plus sérieuse, centrée sur le personnage de Bazett Fraga McRemitz, et de nombreuses scènes de vie quotidienne en compagnie des personnages de Fate/stay night, le tout regroupé dans une boucle temporelle de quatre jours le laquelle il faudra vous échapper en faisant les bons choix.

Le visual novel a été traduit en anglais par une équipe du forum Beast’s Lair, et c’est la traduction que nous vous recommandons. À ce jour, aucune traduction française du visual novel n’existe ou n’est prévue. Étant une suite à Fate/stay night, nous ne vous recommandons de lire ce visual novel qu’après avoir lu l’intégralité des trois routes du jeu original.

Attention : Fate/hollow ataraxia est un visual novel contenant des scènes pornographiques pouvant choquer les personnes les plus sensibles. La vigilance du lecteur est donc de mise. Ces scènes peuvent être désactivées grâce au patch Vita et remplacées par des scènes tout-public.

Les adaptation animées

En 2006, la série d’animation Fate/stay night est diffusée à la télévision japonaise. Elle est réalisée par le studio Deen et compte 24 épisodes. Elle adapte la route FATE tout en intégrant quelques modifications scénaristiques visant à clarifier certains points absents de cet embranchement du scénario et explicités dans Unlimited Blade Works ou Heaven’s Feel. Le même studio remet le couvert avec Fate/stay night : Unlimited Blade Works, un film d’animation sorti en 2010 et adaptant la route éponyme du visual novel. La série est édité par KAZÉ en France.

Nous ne vous conseillons pas de regarder la série Fate/stay night  du studio Deen pour découvrir la franchise : la série souffre de problèmes de rythme, d’animation et a plutôt mal vieilli dans son ensemble. Elle introduit également des éléments des autres routes dans un souci de combler des questions sans réponses (le succès de la franchise et l’adaptation des autres routes était à l’époque très incertain). Ainsi, elle pourrait décourager plus d’un spectateur qui s’attendrait à voir d’impressionnantes scènes d’action et une mise en scène remarquable. Néanmoins, pour les plus courageux et curieux d’entre-vous, elle permettra de « commencer par le commencement » et de progresser normalement dans le développement de l’œuvre et de ses thématiques. En plus de cela, vous ne raterez rien de l’histoire de Saber, beaucoup moins présente voire totalement absente des autres scénarios.

Le film Unlimited Blade Works, quant à lui, souffre d’un problème évident : adapter 20 heures de lecture en 2 heures d’animation relève de l’impossible. Ceux désireux d’une expérience complète de Fate/stay night pourront toujours le regarder par curiosité, mais on lui préfèrera bien évidemment la série du studio ufotable.

En 2014, c’est au studio ufotable de reprendre le scénario d’Unlimited Blade Works pour l’adapter en une série d’animation de 25 épisodes. Enfin, le même studio annonce qu’il adapte Heaven’s Feel en trois films d’animation : le premier sort en octobre 2017 et le second est prévu pour 2018. La série n’est pour le moment pas éditée physiquement en France, mais elle devrait arriver très bientôt puisque All The Anime a annoncé travailler dessus. La série Unlimited Blade Works et le premier film Heaven’s Feel sont disponibles en streaming légal chez Wakanim.

Cette série constitue un excellent point d’entrée dans la franchise. Elle a été clairement pensée et retravaillée par ufotable pour permettre au public néophyte de plonger dans cet univers : scènes d’action époustouflantes, rythme réajusté pour palier les problèmes inhérents au visual novel et bande son digne des plus grands blockbusters de l’animation japonaise… Tous les amateurs d’anime devraient y trouver leur compte.

Une fois la série Unlimited Blade Works visionnée, vous aurez les prérequis nécessaires pour profiter correctement des films Heaven’s Feel.

Les mangas

Le manga Fate/stay night est dessiné par Dat Nishiwaki. Il a été publié à partir de 2006 au Japon. Il est édité en France par Pika et compte 20 tomes. Le scénario du manga est en réalité un mélange entre les scénarios des routes FATE et Unlimited Blade Works. Les tomes sont encore trouvables sur Internet ou en librairie spécialisée.

Le manga n’est pas spécialement beau, mais il n’est pas non plus spécialement mauvais. Considérez que la série Fate/stay night de Deen et le manga de Dat Nishiwaki se valent en terme d’adaptation.

Le manga Fate/stay night: Heaven’s Feel est dessiné par Ohna Task. Il a été publié à partir de 2015 au Japon. Il est publié en France par Ototo Manga. Le manga adapte la dernière route éponyme du visual novel et est toujours en cours de publication.

Le manga est une adaptation tout à fait correcte de la route. Il peut alors s’agir d’une alternative viable à la lecture du visual novel ou du visionnage des films.

Garden of Avalon

Garden of Avalon est une nouvelle écrite par Nasu Kinoko publiée dans la première édition des Blu-ray de la série Fate/stay night: Unlimited Blade Works en mars 2015. Elle raconte les événements de la légende arthurienne à travers le point de vue de plusieurs personnages comme Merlin, Arthur ou Bédivère. Une version vocale enregistrée par les comédien·ne·s de doublage desdits personnages a été publiée en mars 2016. La bande-son est composée par Hideyuki Fukasawa.

Il s’agit d’un excellent complément à l’histoire de Fate/stay night qui ravira les plus curieux. Il existe une traduction anglaise de la nouvelle, et nous publions en ce moment une traduction française réalisée par nos soins.

Fate/unlimited codes

Fate/unlimited codes (フェイト/アンリミテッドコード) est un jeu de combat développé par Eighting et publié par Capcom en juin 2008 sur arcade et en décembre 2008 sur PlayStation 2. Le jeu a été porté sur PlayStation Portable en juin 2009, puis localisé en Amérique du Nord et en Europe en septembre 2009. Le jeu n’est malheureusement plus distribué sur le PlayStation Store depuis 2012.

Fate/tiger colosseum

Fate/tiger colosseum (フェイト/タイガーころしあむ) est un jeu de combat parodique développé par Cavia et publié par Capcom en septembre 2007 sur PlayStation Portable. Une version améliorée, nommée Fate/tiger colosseum UPPER, a été publiée en août 2008.


Fate/Zero

Les romans

Fate/Zero (フェイト/ゼロ) est une série de romans en quatre tomes écrite par Urobuchi Gen, illustrée par Takeuchi Takashi et licenciée par TYPE-MOON publiée entre décembre 2006 et décembre 2007. Le projet a été supervisé par Nasu Kinoko. Quatre Drama CDs ont également été publiés entre 2008 et 2010.

Les événements de Fate/Zero prennent place 10 ans avant ceux de Fate/stay night, en 1994, et détaillent les affrontements ayant eu lieu durant la Quatrième Guerre Sainte du Graal. Les personnages principaux de l’œuvre ne sont autres que Kiritsugu Emiya, le père adoptif de Shirou, et Saber, également Servant durant la Cinquième Guerre. Les lecteurs·rices étant déjà informé·e·s du dénouement de ces événements grâce à Fate/stay night, ils/elles y découvriront une tragédie dans laquelle lutteront des personnages marquants et déterminés à remporter victoire après victoire au terme de ces impitoyables nuits.

Un débat agite parfois les internautes quant à l’ordre dans lequel on doit découvrir Fate/stay night et Fate/Zero. Ne vous laissez pas tromper par des arguments fumeux souvent mal renseignés : Fate/Zero a été écrite de telle sorte à ce qu’elle marque plus profondément encore le public connaissant Fate/stay night. Il est difficile d’avancer des arguments précis sans spoiler, mais faites-nous confiance : Fate/Zero, ça se découvre après Fate/stay night.

Les quatre tomes ont été traduits en anglais par divers membres du forum Beast’s Lair, et la traduction est hébergée sur Baka-Tsuki. C’est la traduction que nous vous recommandons. À ce jour, aucune traduction française des romans n’existe ou n’est prévue.

L'adaptation animée

Une série animée adaptant les romans a été réalisée par le studio ufotable et diffusée entre octobre 2011 et juin 2012. Elle compte 25 épisodes et quelques OAV bonus humoristiques. La série a été éditée en France par KAZÉ.

Même remarque que pour les romans : Fate/Zero, ça se découvre après Fate/stay night. Cette série constitue une excellente alternative à leur lecture. Réalisée par les maîtres ufotable (auteurs des films Kara no Kyoukai à cette époque), la série est accompagnée d’une bande son signée Kajiura Yuki de toute beauté. Si vous avez aimé Fate/stay night, vous adorerez sans aucun doute son préquel.

Le manga

Un manga adaptant la série de romans a été dessiné par Shinjirô. Il est publié en France par Ototo Manga. La série est terminée et compte 14 tomes.

Le manga Fate/Zero est de plutôt bonne facture : le trait est maîtrisé, l’histoire correctement retranscrite. Il reste donc une alternative tout à fait correcte.


Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA

Le manga

Fate/kaleid liner PRISMA☆ILLYA (Fate/kaleid liner プリズマ☆イリヤ) est un manga en trois partie dessiné et scénarisé par Hiroshi Hiroyama et licencié par TYPE-MOON publié à partir de septembre 2007 dans le magazine Kadokawa Shoten’s Comp Ace. La seconde partie est nommée « Fate/kaleid liner Prisma Illya 2wei! » et la troisième « Fate/Kaleid liner Prisma Illya 3rei!! ».

Les événements de Fate/kaleid liner se déroulent dans un univers alternatif où Illyasviel von Einzbern mène une vie de petite fille normale après que Kiritsugu et Irisviel aient interrompu la Quatrième Guerre du Graal de Fuyuki. Un soir, elle fait la rencontre du sceptre magique Ruby et se transforme en magical girl afin de récupérer des cartes de Servants à la place de la précédente tenante du titre, Rin Tohsaka. Seulement, il semblerait qu’une autre jeune fille accomplisse également la même tâche qu’elle…

Fate/kaleid liner est très certainement le spin-off le plus léger de la franchise Fate (spin-offs humoristiques exclus). En effet, Illyasviel passe de Master dans une guerre sanglante et sans pitié à collégienne aisée vivant avec ses deux parents, son grand-frère et ses deux servantes. Néanmoins, passé les deux premières parties du manga, l’histoire prend un tournant plus sérieux et introduit des éléments surprenants et plus sombres qui ne manqueront pas de donner à cette sous-franchise un intérêt au moins tout aussi grand que les autres. Fate/kaleid liner, comme tous les spin-offs de la saga, sera bien plus appréciable si vous êtes familiers avec Fate/stay night.

Le manga n’a jamais été licencié en Occident et n’est donc trouvable que traduit par des équipes amatrices. Par soucis de légalité, nous te diffuserons aucun lien direct vers les chapitres de ce manga.

L'adaptation animée

Une série animée adaptant le manga a été réalisée par le studio Silver Link et diffusée entre juillet et septembre 2013. Au total, ce sont 4 saisons et un film qui ont actuellement été réalisées pour adapter le manga.

Il est malheureusement difficile d’accéder à la série Fate/kaleid liner légalement en France : en effet, Dybex possédait les droits de diffusion de la première saison mais les a perdus entre temps, la laissant donc non-licenciée en France. Il vous faudra donc passer par des moyens détournés pour parvenir à les visionner. « Fate/kaleid liner PRISMA ILLYA 2wei Herz! » (deuxième saison de la partie 2) et « Fate/kaleid liner PRISMA ILLYA 3rei!! » restent néanmoins disponibles sur Crunchyroll.

Bien qu’il mette l’accent sur du contenu fan service parfois extrêmement douteux, la série reste une bonne alternative au manga. Si vous n’êtes intéressés que par le contenu sérieux de Fate/kaleid liner et pas par la vie quotidienne de collégiennes, faites l’impasse sur la plupart des épisodes de Fate/kaleid liner PRISMA ILLYA 2wei Herz! et ne gardez que ceux que vous considérez dignes d’intérêt.


Fate/strange fake

Les romans

Fate/strange Fake (フェイト/ストレンジフェイク) est une série de romans écrite par Ryohgo Narita, illustrée par Shidzuki Morii et licenciée par TYPE-MOON. Il s’agit à la base d’une nouvelle de Narita publiée le 1er avril 2008 sur son site en hommage à ses amis de TYPE-MOON. En 2014, l’entreprise annonce que la nouvelle sera réécrite et enrichie par les deux auteurs originaux. Elle compte aujourd’hui 4 tomes et n’est pas encore terminée.

Les événements sont centrés autour d’une « fausse » Guerre du Graal basée sur le modèle de la Troisième Guerre du Graal de Fuyuki, planifiée par une organisation de mages américaine. Seulement, la reproduction du rituel tourne mal, la classe Saber est retirée de la guerre et de « faux » Servants font alors leur apparition à cause d’une définition brouillée de la notion de « héros ».

Fate/strange Fake est assurément un spin-off ambitieux, désireux de proposer quelque chose de bien différent de ses pairs. Il satisfera les lecteurs·rices désireux·ses de se plonger plus profondément dans les possibilités offertes par l’univers de Fate.

Les quatre tomes ont été traduits en anglais par divers membres du forum Beast’s Lair. C’est la traduction que nous vous recommandons. À ce jour, aucune traduction française des romans n’existe ou n’est prévue.

Le manga

Un manga adaptant la série de romans est dessiné par Morii Shizuki. Il n’est pas publié en Occident.

Le manga Fate/strange Fake constitue une bonne alternative à la lecture des romans. Seulement, son rythme de parution est plutôt lent et peine à les rattraper.


Fate/EXTRA

Fate/EXTRA

Le jeu vidéo

Fate/EXTRA (フェイト/エクストラ) est un RPG développé par TYPE-MOON et Imageepoch et publié par Marvelous Entertainment publié en juillet 2010 au Japon, en novembre 2011 en Amérique du Nord et en mai 2012 en Europe sur PlayStation Portable.

Fate/EXTRA se situe dans un monde futuriste où le mana de la Terre a été complètement drainé. Un super ordinateur situé sur la Lune, le Moon Cell, démarre alors une nouvelle Guerre du Graal où des hackers (équivalents des Masters) vont devoir s’affronter durant plusieurs manches. Comme toujours, il n’en restera qu’un…

Entrée originale dans la franchise Fate, EXTRA est un dungeon-RPG basé sur un système de « pierre-feuille-ciseaux » permettant aux Servants de s’affronter dans un monde virtuel qui change drastiquement du paysage de Fuyuki. Vous aurez le choix entre trois Servants (que nous vous laissons le soin de découvrir), et plusieurs décisions scénaristiques vous emmèneront sur différentes routes aux dénouements différents.

Fate/EXTRA est probablement la sous-franchise Fate la plus prolifique et élargie. Elle peut théoriquement être découverte indépendamment de Fate/stay night, mais la remarque faite pour les spin-offs précédents restera la même : vous saisirez mieux les principes de l’univers en connaissant l’œuvre de base.

L'adaptation animée

Fate/Extra: Last Encore (フェイト/エクストララストアンコール) est une série d’animation réalisée par le studio Shaft diffusée à partir de janvier 2018 sur Netflix.

Il faut faire attention à Last Encore : si la série est présentée comme une adaptation du jeu, il n’en est rien. Il s’agit d’un scénario original qu’il est difficile de résumer sans spoiler Fate/EXTRA, mais se situant plus ou moins après le jeu. Doublé à une réalisation cryptique et à des événements alambiqués, la série restera très imperméable aux spectateurs ne connaissant pas Fate/EXTRA.

Le manga

Un manga adaptant la route de Saber dans le jeu a été dessiné par Robi〜na et publié par Kadokawa Shoten entre septembre 2011 et décembre 2014. La série est terminée et compte 6 tomes. Ils n’ont pas été publiés en Occident.

Fate/EXTRA CCC

Le jeu vidéo

Fate/EXTRA CCC (フェイト/エクストラ CCC) est un RPG développé par TYPE-MOON et Imageepochet publié par Marvelous Entertainment publié en mars 2013 au Japon sur PlayStation Portable.

Il s’agit d’une « suite » à Fate/EXTRA, bien que le jeu ne se passe pas après l’histoire du premier mais en soit une version alternative (comme Heaven’s Feel est une version alternative des routes Fate et Unlimited Blade Works, par exemple). Situé sur le Rivage Éloigné du Moon Cell, une entité dénommée BB crée un labyrinthe dont vont devoir s’enfuir le protagoniste et son Servant. De nombreux personnages de Fate/EXTRA font leur retour dans ce jeu qui n’est malheureusement jamais sorti des frontières japonaises, l’équipe de localisation considérant sa sortie bien trop tardive pour être publié sur PSP en Occident (la PS Vita étant sortie début 2012 chez nous).

Un patch de traduction anglais a été débuté mais n’en est qu’à un stade peu avancé. Les résumés de certaines routes peuvent néanmoins être trouvés sur Internet.

Les mangas

Fate/EXTRA CCC est actuellement adapté en manga par Robi〜na, le même auteur que le manga Fate/EXTRA, et il est prépublié dans le magazine Comptiq depuis juin 2015.

Fate/Extra CCC Fox Tail est un manga dessiné par Seijin Takenoko racontant une route alternative centrée sur Caster, nous expliquant ainsi plus en détails l’histoire du Servant. Il est encore en cours de publication.

Fate/Extella

Fate/Extella (フェイト/エクステラ) est un jeu vidéo développé par Marvelous et publié en novembre 2016 au Japon et en janvier 2017 en Occident sur PlayStation 4 et PlayStation Vita, puis sur Nintendo Switch quelques mois plus tard.

Le jeu reprend les codes du genre musou (inventé par la saga Warriors de Koei Tecmo) et les transpose dans un univers post-Fate/EXTRA où le Master est ressorti victorieux de la Guerre du Moon Cell. Seulement, une menace titanesque fait son apparition et risque bien de faire disparaître la Lune et toutes les données qu’elle contient, dont le Master et ses Servants.

Le jeu a reçu des critiques assez défavorables, en particulier au niveau du gameplay, répétitif (problème inhérent au genre mais accentué dans Extella) et trop peu poussé. Il est de plus préférable de connaître l’univers de Fate/EXTRA afin d’apprécier les quelques éléments scénaristiques présents en dehors des scènes de pur fanservice avec Saber et Caster.

Si vous voulez néanmoins lui laisser sa chance le jeu est disponible sur les supports cités plus tôt en anglais uniquement.

Une suite, baptisée Fate/Extella Link, est sorti le 7 juin 2018 au Japon sur PlayStation 4 et PlayStation Vita. Il sortira en hiver 2018 en Occident sur les mêmes supports.


Fate/Apocrypha

Les romans

Fate/Apocrypha (フェイト/アポクリファ) est une série de romans écrite par Yuuichirou Higashide et illustrée par Ototsugu Konoe publiée entre décembre 2012 et décembre 2014. La série est à présent terminée et comporte 5 tomes.

Nous suivons dans cette série des événements alternatifs à ceux de Fate/stay night. En effet, suite à la Troisième Guerre du Graal de Fuyuki, l’ultime récompense est portée disparu. Elle refait cependant surface en 2004, à Trifas (Roumanie) lorsque la famille de mages Yggdmillenia, menée par son chef Darnic, fait soudainement scission avec l’Association des Mages. Elle déclare détenir le Graal et avoir engagé un rituel menant à l’invocation de sept Servants. La Tour de l’Horloge parvient cependant à s’immiscer dans le rituel pour invoquer de son côté sept autres Servants et contrer ce monopole. S’engage alors la Grande Guerre du Graal entre les deux factions, la noire pour la famille Yggdmillenia, et la rouge pour l’Association des Mages. Pour veiller au bon fonctionnement de cette guerre singulière, le Graal invoque un Servant d’une classe inédite : l’esprit héroïque Jeanne d’Arc de classe Ruler.

Si Fate/Apocrypha ne brille pas par l’originalité et la direction de son scénario, ses quatorze Servants hauts en couleur et les quelques Masters présents vous feront passer un agréable moment ponctué par des combats spectaculaires. Nous vous recommandons la lecture de ces romans qui s’apprécient comme pour le reste après que vous ayez complété la chronologie principale de Fate/stay night.

Ces romans n’ont pas été licenciés en France, et vous ne trouverez donc que des traductions (malheureusement incomplètes pour certains tomes) faites par les équipes de CanonRap et NanoDesu. Ce sont les traductions que nous vous recommandons. À ce jour, aucune traduction française des romans n’existe ou n’est prévue.

Le manga

Une adaptation en manga est publiée depuis 2016 par Akira Ishida dans le magazine Kadokawa Shoten’s Comp Ace. Elle comporte actuellement 5 tomes au Japon et est toujours en cours. La série est publiée en France par les éditions Ototo Manga. À l’instar de Fate/Zero, le manga de Fate/Apocrypha est une adaptation plus fidèle que ne l’est la série d’animation. Il constitue donc une excellente alternative à la lecture des romans.

L'adaptation animée

Une série animée adaptant les romans a été réalisée par le studio A-1 Pictures en co-production avec Netflix et diffusée en été 2017. Elle est trouvable sur la célèbre plateforme de streaming.

Souffrant de changements d’équipes et d’un rythme scénaristique parfois peu adapté au format, la série n’a pas été très appréciée par les lecteurs des romans. Elle constitue néanmoins une adaptation correcte qui fera son affaire si vous souhaitez découvrir l’univers d’Apocrypha.


Fate/Prototype

Fate/Prototype

Fate/Prototype (フェイト/プロトタイプ) est un OAV de quinze minutes produit par le studio Lerche en 2012. Il s’agit de la version « prototype » de Fate/stay night telle qu’elle était imaginée par Kinoko Nasu quand ce dernier était encore au lycée. Cet OAV a été fait pour conclure la troisième saison de Carnival Phantasm.

Dans un univers alternatif à celui de Fate/stay night, la Guerre du Graal est située à Tokyo. 8 ans après la Première Guerre du Graal, qui a mené à la naissance du rituel « Heaven’s Feel », nous suivons la vie paisible et solitaire d’Ayaka Sajyou. Dernière survivante d’une lignée de mages après le décès de son père et sa sœur, elle tente d’oublier ses connexions avec le monde de la magie tant bien que mal. Sa vie se retrouve cependant menacée un soir par un Servant, et elle se voit contrainte d’invoquer Arthur Pendragon (ici dans sa version masculine), Esprit Héroïque appartenant à la classe Saber. À ce titre, elle devient contre son gré un Master participant à la Seconde Guerre du Graal de Tokyo.

Fate/Prototype est un incontournable pour les amateurs de la franchise : à l’origine de tout, les fans s’amuseront à retrouver tout ce qui a été conservé par l’auteur comme ce qui a été modifié. Son format court et sa production aux airs de bande-annonce de film vous donneront certainement l’eau à la bouche… pour ne souffrir que plus du caractère inachevé de cette œuvre.

L’OAV n’a pas été licencié en France, mais il est disponible en sous-titré français sur YouTube. Nous ne garantissons cependant pas la qualité de la traduction ni le maintient de cette vidéo dans le temps.

Fate/Prototype: Fragments of Sky Silver

Fate/Prototype: Fragment of Sky Silver (フェイト/プロトタイプ 蒼銀のフラグメンツ) est une série de romans écrite par Hikaru Sakurai et illustrée par Nakahara publiée entre 2013 et 2016. Elle est à présent terminée et compte 5 tomes.

Suivant le succès de l’OAV, cette histoire décrit les événements de la Première Guerre du Graal de Tokyo, quelques années avant la guerre de Fate/Prototype. La protagoniste, Manaka Sajyou (la grande sœur d’Ayaka), devient l’une des participantes du rituel et invoque Arthur Pendragon, un Servant de classe Saber. Enfant dotée d’une puissance magique immense — probablement trop grande pour quelqu’un de son âge —, elle devra affronter les 6 autres Masters afin d’obtenir le Saint Graal. Des échos de la Seconde Guerre du Graal de Tokyo viennent entrecouper la narration. Une adaptation en Drama CD est également enregistrée depuis le 25 octobre 2017.

Fate/Prototype: Fragment of Sky Silver est un spin-off intéressant apportant son lot de Servants charismatiques. Il n’a malheureusement pas été traduit en intégralité, et les premiers tomes ne sont trouvables qu’en fragments (jeu de mot involontaire) sur le forum Beast’s Lair. À ce jour, aucune traduction française des romans n’existe ou n’est prévue.

Fate/Labyrinth

Fate/Labyrinth (フェイト/ラビリンス) est une série de romans écrite par Hikaru Sakurai et illustrée par Nakahara.

Elle constitue une histoire secondaire se déroulant dans le Septième Labyrinthe de Caubac Alcatraz dans lequel Manaka s’est retrouvée coincée après avoir souhaité rêver (on rappelle encore une fois le caractère anormal de ses pouvoirs). Elle y découvre une Guerre du Graal alternative opposant quatre Masters qui souhaitent atteindre le fond du labyrinthe.

Malheureusement, il n’existe pour l’instant aucune traduction de Fate/Labyrinth. Il faudra donc vous armer de patience si vous ne lisez pas le japonais.


Lord El-Melloi II Case Files

Les romans

Lord El-Melloi II Case Files (ロード・エルメロイⅡ世の事件簿) est une série de romans écrite par Sanda Makoto et illustrée par Mineji Sakamoto. La série compte actuellement 7 tomes et s’arrêtera probablement au nombre de 8.

Waver Velvet, rescapé de la Quatrième Guerre du Graal de Fuyuki, est à présent un professeur émérite à la Tour de l’Horloge et porte le titre de Lord El-Melloi II. Il a en effet été recueilli et adopté peu après sa défaite par Reines El-Melloi Archisorte, devenue la chef de famille à la suite de la disparition d’Archiblad El-Melloi. En 2004, Reines contraint Waver d’aller enquêter sur la mort du propriétaire du château d’Adra en sous-entendant qu’il lui sera possible de participer à la Cinquième Guerre du Graal de Fuyuki s’il arrive à résoudre ce mystère. Accompagné entre autres de sa nouvelle apprentie Grey, Waver entame un périple qui le mènera dans les tréfonds des mystères de la thaumaturgie.

Le protagoniste de la série ravira les fans de ce personnage tant apprécié dans la franchise. Le roman lui rend hommage en explorant les conséquences sombres de sa participation à la Quatrième Guerre du Graal. En faisant intervenir d’autres personnages de la franchise et en approfondissant le monde la thaumaturgie, finalement assez peu développé dans les autres œuvres, Lord El-Melloi II Case Files s’inscrit comme le spin-off le plus fanservice de la franchise sans pour autant baser son fonds de commerce sur une réutilisation perpétuelle des mêmes éléments. Il n’a malheureusement pas été traduit en intégralité, et les premiers tomes ne sont trouvables là aussi qu’en fragments sur le forum Beast’s Lair. À ce jour, aucune traduction française des romans n’existe ou n’est prévue.

Le manga

Une adaptation en manga réalisée par Tō Azuma est publiée depuis octobre 2017 dans le Kadokawa’s Young Ace Magazine à raison d’un chapitre par mois.


Fate/Grand Order

Le jeu mobile

Fate/Grand Order est un RPG en ligne pour téléphones, sorti en août 2015 au Japon et développé par Delight Works. Il a reçu une localisation américaine en juin 2017. À l’écriture défilent principalement Nasu Kinoko, Hikaru Sakurai et Higashide Yuuchirou selon les chapitres et les événements.

Au début du jeu, nous choisissons entre l’avatar masculin ou féminin et incarnons de cette façon l’un des 128 candidats pour devenir un Master travaillant pour l’institut Chaldea. Suite à un accident, nous devenons par défaut le seul Master restant, voué à se battre pour restaurer la Fondation de l’Humanité. En effet, sept brèches à différentes époques de l’Histoire ont été décelées par l’institut, et mèneront à la disparition de l’Humanité d’ici 2 ans si elles ne sont pas réparées. Aidé par Mash Kyrielight, qui lors de l’incident a fusionné avec un Servant dont l’identité nous est inconnue, nous voyageons à travers différentes époques dans le but de sauver notre présent.

Fate/Grand Order est aujourd’hui un incontournable pour les fans de la licence : jeu au succès mondial dépassant les espérances de ses créateurs, il est aujourd’hui le plus gros générateur de contenu Fate en activité. Preuve en est, notre site Fate/Grand Order FR est bien plus actif que celui de l’association. Seulement, le jeu n’est pas disponible en Europe, et il vous faudra donc passer par des moyens détournés pour y jouer.

Les adaptations animées

Fate/Grand Order: First Order est un OAV produit par le studio Lay-duce et diffusé le 31 décembre 2016 adaptant la première Singularité du jeu, Fuyuki. Un second OAV, Fate/Grand Order -Moonlight/Lostroom-, réalisé par le même studio et adaptant un script original de Nasu Kinoko, a été diffusé un an plus tard. Pour le troisième anniversaire du jeu en juillet 2018, Aniplex annonce la production d’une série télévisée adaptant la singularité de Babylone par le studio CloverworksFate/Grand Order: Zettai majū sensen Babylonia, et de l’adaptation de la singularité de Camelot en un film de deux parties par le studio Production I.GFate/Grand Order: Shinsei entaku ryōiki Camelot – Wandering; Agateram.

Si First Order peut être visionné dès le début du jeu, Moonlight/Lostroom s’adresse aux joueurs ayant terminé la partie 1 du jeu. First Order est licencié en France par Wakanim.


Mahōtsukai no Yoru

Mahōtsukai no Yoru – Witch on the Holy Night – (魔法使いの夜) est un visual novel écrit par Nasu Kinoko et principalement illustré par Hirokazu Koyama publié en avril 2012 par TYPE-MOON. Il s’agit d’une réécriture d’un roman écrit par l’auteur en 1996, considéré comme la première véritable entrée dans le Nasuverse tel que nous le connaissons aujourd’hui. Contrairement à Tsukihime et Fate/stay night, Mahōtsukai no Yoru n’est pas un eroge. Deux suites semblent être en préparation du côté de TYPE-MOON.

Synopsis

Misaki, Japon, à la fin des années 1980. En plein hiver, les rumeurs au sujet d’un manoir en haut d’une colline reprennent : l’endroit serait habité par une sorcière. Croyez-le ou non… c’est vrai ! Enfin, si l’on considère Alice Kuonji, une jeune femme à la peau pâle et à l’allure de poupée, comme tel. Aoko, notre héroïne, habite aux côtés de la sorcière dans le but d’apprendre la thaumaturgie. Elle doit en effet honorer son statut d’héritière de la famille Aozaki et prendre la suite de son grand-père. Entre deux journées de cours au lycée, ces colocataires pas comme les autres s’entraînent et perfectionnent leur art. Seulement, au cours d’une nuit agitée, Sōjūrō Shizuki, un étudiant transféré dans le lycée d’Aoko, est témoin des pouvoirs des deux jeunes femmes. Selon la règle tacite qui régit le monde la thaumaturgie, il doit être éliminé…

Mahōtsukai no Yoru est probablement l’un des visual novels les plus beaux qu’il vous sera donné de voir : porté par un moteur fait maison, les effets d’animation et de lumière présents tout au long de votre lecture rendront certaines scènes inoubliables et plus dynamiques que jamais. L’œuvre ne perdra pas pour autant de sa poésie hivernale rêveuse sur la bande son principalement composée par Fukasawa Hideyuki. En plus de détailler les concepts de la thaumaturgie et de la magie, Mahōtsukai no Yoru introduira dans vos cœurs un trio de personnages principaux qui ne sera pas prêt d’en sortir.

Le jeu n’a jamais été localisé, mais nous avons la chance de pouvoir profiter de la traduction française réalisée par l’équipe de Moon-Trad. La traduction couvre la quasi totalité du jeu et vous permet ainsi de découvrir l’œuvre dans la langue de Molière, chose rare du côté de TYPE-MOON, et c’est bien évidemment celle que nous vous recommandons.


Autres œuvres incluses dans le Nasuverse

Carnival Phantasm

Carnival Phantasm (カーニバル・ファンタズム) est une série d’animation parodique réalisée par le studio Lerche basée sur le manga Take Moon (テイクムーン) de Eri Takenashi.

Elle met en scène les personnages des franchises Tsukihime et Fate/stay night dans différents gags et scènes de la vie quotidienne, alternant entre humour burlesque universel et références précises à l’univers de TYPE-MOON pour satisfaire tout type de public.

Bien évidemment, il est recommandé de connaître les deux franchises afin d’apprécier pleinement Carnival Phantasm, mais vous passerez tout de même un bon moment si vous n’en connaissez qu’une seule des deux.

La série n’a malheureusement pas été licenciée en France, mais les épisodes sont disponibles sous-titrés en anglais sur YouTube. Nous ne garantissons cependant pas le maintient de ces vidéos dans le temps.

Notes.

Notes. est une nouvelle écrite par Nasu Kinoko et publiée dans l’anthologie Angel Voice aux côtés du manga de Takeuchi Takashi, clowick canaan-vail.

L’histoire se déroule dans un futur lointain où la planète Terre a ravagée par la guerre et la pollution et dépouillée de toute vie naturelle. Seule l’espèce humaine a survécu en créant une technologie avancée leur permettant de subvenir à leurs besoins. Seulement, une nouvelle et ultime guerre éclate entre les humains survivants et les A-Rays, une nouvelle espèce anthropomorphe crée à partir des gènes d’humains et d’autres formes de vie disparues.

Notes est l’une des toutes premières œuvres de Nasu Kinoko, mais elle pose les bases de l’univers qui seront réutilisées plus tard. Certains concepts clés comme les Aristoteles seront même au centre des problématiques de Tsukihime. Ainsi, elle constitue une entrée importante qui satisfera les plus curieux.

Notes est une nouvelle incontournable si l’univers poussé de TYPE-MOON vous intéresse. Une traduction anglaise a été réalisée par Evospace, et c’est la traduction que nous vous recommandons.


Clowick canaan-vail

Clockwick canaan-vail est un manga dessiné par Takeuchi Takashi et publié dans l’anthologie Angel Voice au côté de la nouvelle de Nasu Kinoko, Notes.

L’histoire se déroule dans un monde similaire à la Terre de Notes. Gabrielle, une androïde facteur, va bientôt s’éteindre. Son dernier souhait est d’écrire une lettre.

Clockwick canaan-vail est un très court manga (9 pages sans compter la couverture et le mot de l’auteur). Si vous êtes fans du travail de Takeuchi, en particulier dans ses plus jeunes années, n’hésitez pas à lire ce manga touchant.

L’association a réalisé une traduction française du manga que vous pouvez retrouver sur notre site web.


Tsuki no Sango

Tsuki no Sango (月の珊瑚) est une nouvelle écrite par Nasu Kinoko pour le Récital de la Pleine Lune de Sakamoto Maaya, un projet organisé en 2010 par le magazine Saizensen dans lequel l’actrice raconte plusieurs histoires alors qu’un fond animé défile derrière elle. Il existe également une édition papier de l’histoire accompagnée d’illustrations de Takeuchi et d’Aikura.

Une traduction française du texte a été réalisée par l’équipe Owlolf Fansub, et c’est la traduction que nous vous recommandons.


Mahoutsukai no Hako – Starlit Marmalade

Mahoutsukai no Hako était à l’origine le site pour mobiles de TYPE-MOON, porté par Hibino Hibiki et Katsuragi Chikagi, ses deux mascottes. Un Drama CD, nommé Starlit Marmalade (スターリット・マーマレード) a ensuite été publié par TYPE-MOON, introduisant trois nouveaux personnages aux côtés des deux jeunes filles.


Autres œuvres de Type-Moon

Canaan

Canaan (カナン) est une série d’animation de 13 épisodes produite par le studio P.A. Works et réalisée par Masahiro Ando. Elle est licenciée en France par KAZÉ. La série a été diffusée durant l’été 2009.

Synopsis

Canaan est une jeune mercenaire venue du Moyen-Orient. Elle est envoyée à Shanghai pour empêcher l’organisation terroriste Snake, menée par Alphrad, sa rivale de longue date, de répandre le virus Ua sur la Conférence Internationale contre le Terrorisme qui se tient dans la ville. Elle retrouve son amie Maria Oosawa, journaliste et fille du professeur à l’origine de l’antidote contre le virus, et suit son enquête visant à déterminer la véritable nature de l’arme biologique.

Le scénario original

Le scénario de Canaan est une suite au scénario originellement écrit par Nasu Kinoko pour le jeu d’aventure 428: Fūsa Sareta Shibuya de. Le jeu est publié en Occident par Spike Chunsoft.

La série animée

Comme dit précédemment, la série d’animation a été produite par le studio P.A. Works et réalisée par Masahiro Ando. Nasu Kinoko est crédité en tant que directeur scénaristique. Elle compte 13 épisodes et est disponible en coffret DVD ou Blu-Ray chez KAZÉ.

Le bureau de l’association a particulièrement apprécié cette série. Elle est courte, pleine d’action, bien animée et dotée d’un casting très réussi. Si vous avez envie d’un bon divertissement qui n’en reste pas moins intéressant, sautez sur Canaan dès que possible.

Le manga

Il existe une adaptation en manga, dessinée par Akira Ishida. Seulement, sur les trois tomes publiés, seul un a été traduit en anglais. Vous pouvez retrouver les quatre premiers chapitres traduits en anglais sur Mangasaurus.


DDD

Decoration Disorder Disconnection, ou DDD, est une série de romans écrite par Nasu Kinoko et illustrée par Hirokazu Koyama publiée dans le Faust Magazine.

Une traduction anglaise des deux premiers tome a été réalisée par divers membres du forum Beast’s Lair.


Fire Girl

Fire Girl (ファイヤーガール) est une série de romans écrite par Meteo Hoshizora et illustrée par BUNBUN.

Une traduction anglaise partielle est réalisée par Eternal Dreamer.


Valkyria

Valkyria est un manga dōjin publié par Takashi Takeuchi aux alentours de 1998/1999.


The Room of the April Witch

The Room of the April Witch (四月の魔女の部屋) est une nouvelle écrite par Meteo Hoshizora et illustrée par Chihiro Aikura publiée par TYPE-MOON le 1er avril 2011. Elle a ensuite été enregistrée par Sakamoto Maaya et publiée en Drama CD.

Une traduction anglaise a été réalisée par Bimyou.


Historique

  • 25/03/2018 : publication du guide comprenant les parties sur Kara no Kyoukai et Tsukihime
  • 12/08/2018 : publication de la version 1.0 du guide (franchises principales + œuvres mineures incluses)
  • 17/10/2018 : ajout de la traduction française de Tsuki no Sango